connexion
il n’y a aucun article dans votre panier
chargement
ajout de produit en cours...

astuces pour faire dormir bébé


entretien avec Kimberly Walker, pédiatre spécialiste des troubles du sommeil


Votre bébé se réveille toutes les heures pendant la nuit ? Vous abordez le moment de la sieste avec l’estomac noué ? Vous ne savez pas comment établir un rituel efficace au moment du coucher ? Kimberly Walker, la fondatrice de Parenting Unlimited et l’un des pédiatres spécialisés dans les troubles du sommeil les plus courus de New York, inculque de bonnes habitudes de sommeil aux enfants de tout âge. Découvrez pourquoi des centaines de parents, dont les enfants dorment paisiblement, lui sont éternellement reconnaissants.



Q: Qu’est-ce que l’apprentissage du sommeil ?

A : L’apprentissage du sommeil, c’est donner à votre enfant les outils dont il a besoin pour s’endormir sans votre aide. Cela signifie qu’il peut s’endormir sans que vous ayez à le bercer ou le promener, à lui redonner sa sucette toute la nuit ou à le nourrir pour l’apaiser. Cela signifie que vous pouvez coucher bébé le soir ou à l’heure de la sieste alors qu'il est éveillé et que, la PLUPART du temps (bien évidemment, il y a toujours des mauvaises nuits/mauvais jours), il peut s’endormir tout seul dans un délai raisonnable, soit environ 20 minutes. En revanche, cela ne signifie pas que votre enfant AIMERA aller se coucher, qu’il s’endormira à la seconde où vous le mettez dans son berceau ou qu’il ne se réveillera pas de la nuit. L’objectif est d’apprendre à votre enfant à s’endormir seul le soir ou au moment de la sieste et à se rendormir seul lorsqu’il se réveille durant la nuit.

Q : J’ai lu des tonnes de livres sur l’apprentissage du sommeil, et ils préconisent tous des méthodes différentes. Quelle est la meilleure ?

A : C’est celle qui fonctionne pour vous. Suivez votre instinct. Parfois, j’entends des commentaires ou je lis des choses sur le sommeil avec lesquels je ne suis pas d’accord, mais cela ne veut pas dire que j’ai raison. La majorité de ce que vous entendez ou vous lisez reflète l’opinion de quelqu’un. J’ai une opinion, mais elle n’est pas bonne ou mauvaise. C’est simplement ce à quoi m’a amenée mon expérience. C’est un peu comme de me demander quelle est la MEILLEURE recette de cookies. Je serais incapable de répondre. Chaque famille est différente, et ce qui fonctionne pour un parent ne fonctionnera peut-être pas pour un autre. Ce n’est pas un problème ! Le meilleur conseil que je puisse vous donner est d’adopter ce qui vous semble le mieux pour vous. Cela ne veut pas dire que vous vous sentirez BIEN en le faisant. Nombre des choses que les parents font dans l’intérêt de leur enfant ne les font pas se sentir « bien », mais vous faites ce que vous pensez être NÉCESSAIRE pour vous et votre enfant, et vous essayez de ne pas penser à qui a raison ou tort. Il n’y a pas de recette UNIVERSELLE !

Q : Est-ce que je peux enseigner à mon enfant à s’endormir s’il est emmailloté ?

A : OUI ! Si votre bébé ne se retourne pas encore et qu'il a encore besoin d’être emmailloté, vous pouvez lui enseigner à s’endormir comme ça. L’emmaillotage n’est pas comparable au bercement ou à la succion parce qu’il ne donne pas « d’outils » à bébé pour s’endormir. Mais il lui permet tout de même de fermer les yeux et de s’endormir seul. En fait, certains bébés ont physiquement besoin de l’emmaillotage pour empêcher le réflexe de Moro, et si vous les en privez trop jeunes, il peut s’avérer très difficile de leur apprendre à s’endormir sans. Certains parents pensent aussi que si vous enseignez à un bébé à s’endormir emmailloté, vous devrez repartir de zéro pour lui enseigner à s’endormir sans emmaillotage. Ce n’est généralement pas le cas. Une fois qu'il peut se retourner ou se passer de l’emmaillotage, votre bébé est apte à s’endormir tout seul. Il y aura peut-être une ou deux nuits de transition, durant lesquelles il apprendra à se retourner dans son berceau, mais cela peut arriver à ce moment-là qu’il ait été emmailloté ou non.

Q : Est-ce que je peux enseigner à mon enfant à s’endormir s’il est emmailloté ?

A : Tout d’abord, si votre bébé est capable de se retourner, vous devriez arrêter de l’emmailloter. Ensuite, l’emmaillotage permet en général à bébé de dormir mieux, mais il ne lui offrira pas les outils dont il a besoin pour s’endormir seul. Je travaille avec beaucoup de nouveaux-nés qui, aux dires de leurs parents, n’aiment pas être emmaillotés. En général, ils essaient d’emmailloter le bébé, ce dernier résiste, ne dort pas bien ou défait ses langes. Les parents pensent alors que leur bébé « n’aime pas » être emmailloté, mais cela peut simplement vouloir dire qu'il a besoin d’apprendre à s’endormir. Je recommande d’essayer différents types et tailles de langes car certains peuvent fonctionner mieux que d'autres. Essayez également de les emmailloter avec les deux bras À L’INTÉRIEUR, le long du corps, et non croisés sur la poitrine. Et n’utilisez l’emmaillotage qu’au moment du coucher ou s'ils n’arrivent pas à se calmer. À aucun autre moment pendant la journée votre bébé ne doit être emmailloté.

Q : Pouvez-vous m’aider à établir un rituel de coucher qui ne soit pas trop long ?

A : Mais bien sûr ! Pour les bébés, je suggère quelque chose de simple :
- Bain (les jours de bain)
- Couche et pyjama
- Tétée ou biberon avec la lumière allumée ou tamisée, mais pas ÉTEINTE. (Une fois que vous commencez à leur enseigner à s’endormir seul, ne les laissez pas s’endormir pendant qu’ils mangent.)
- Faite-lui faire son rot
- Lisez UNE histoire courte (Je recommande le même livre tous les soirs, car cela lui donne un repère visuel. Vous pouvez ainsi l’utiliser pour les siestes ou lorsque vous voyagez. Vous ne devez le lire à aucune autre occasion.)
- Emmaillotez bébé ou placez-le dans sa gigoteuse (si vous en utilisez une)
- Jouez les bruits blancs (si vous les utilisez)
- Dites bonne nuit à quelques objets dans sa chambre : bonne nuit aux peluches, bonne nuit les étoiles, fermez les stores…
- Emmenez-le près de la source de lumière et éteignez-la, puis dites bonne nuit à la lumière
- Faites-lui un gros câlin en le portant jusqu’à son berceau, et dites-lui que vous l’aimez et qu'il est l’heure de dormir, etc.
- Couchez-le dans le berceau
- Sortez de la pièce (si vous avez déjà commencé à l’habituer à s’endormir seul)

Q : Mon enfant doit-il absolument prendre un bain dans le cadre du rituel de coucher ?

A : Pas du tout. Les parents pensent souvent que s'ils ne baignent pas leur bébé, celui-ci ne se rendra pas compte que c’est l’heure du coucher. Ce n’est pas vrai. De nombreux bébés ne prennent pas leur bain tous les soirs pour des raisons de santé, comme des problèmes de peau, ou simplement parce leurs parents rentrent tard du travail et que la nounou leur donne le bain dans la journée pour leur faire gagner du temps. Et ces bébés s’endorment comme les autres. Ce n’est pas la peine de vous forcer à donner un bain à un bébé fatigué, qui hurle à pleins poumons, parce que vous pensez que vous DEVEZ le faire. Si vous préservez tous les autres éléments du rituel, il n’y aura aucun problème !

Q : Pourquoi est-il utile de solliciter les services d’un spécialiste des troubles du sommeil, qui offre ses services à domicile ou au téléphone ? Que pouvez-vous faire de plus que moi ?

A : Généralement, les parents sollicitent les services d'un professionnel pour bénéficier de leur assistance, de leurs conseils et de leur expérience. En réalité, je n’ai pas de potion magique pour faciliter l’apprentissage du sommeil. Je dispose cependant de 16 années d’expérience, et j’ai enseigné à des centaines de bébés à s’endormir seuls, et il est donc probablement plus facile pour moi de déterminer ce qui semble « normal » et ce qui « ne va pas ». Mais surtout, les consultants en sommeil peuvent apporter une certaine sérénité au processus d’apprentissage du sommeil. Beaucoup de parents sont nerveux et anxieux au moment d’enseigner à bébé à s’endormir, sans compter qu’ils sont eux-mêmes en manque de sommeil. Je peux leur dire quoi faire et à quel moment, mais je peux également leur apporter un soutien émotionnel si le processus les met mal à l’aise et qu'ils ne se sentent pas bien. Les consultants en sommeil peuvent également vous aider à gérer les problèmes entre vous et votre conjoint à un moment parfois délicat.

Q : Si je ne lui enseigne pas à s’endormir, mon enfant apprendra-t-il à s’endormir seul de toute façon ?

A : On entend rarement parler d’un adulte qui dort avec ses parents parce qu'il n’a pas reçu d’apprentissage au sommeil... Donc oui, tout le monde finit par apprendre à s’endormir seul. Cependant, personne ne peut prédire à quel moment votre enfant apprendra à s’endormir seul. Beaucoup de tout-petits et d’enfants plus âgés ont du mal ou refusent de s’endormir à moins que quelqu’un ne reste dans la pièce ou ne dorme avec eux. J’ai travaillé avec des enfants de deux ans qui continuent à se réveiller au milieu de la nuit en réclamant un biberon et avec des enfants de 11 ans qui continuent à dormir avec leurs parents. Pour certains parents, ce n’est pas un problème de voir leur enfant grimper dans leur lit au milieu de la nuit ou de se réveiller pendant des années pour donner le biberon. Je ne dicte pas aux gens ce qui est bon pour leur famille ; je suis simplement là pour les aider s’ils veulent que cela change.
chargement
chargement
Image title

franco de port

Franco de port sur toutes les commandes consommateurs
de plus de 75 € en Europe. Pour plus d’informations,
cliquez sur notre page expédition + retours.